Qui sommes-nous ?

2017/2019

Les comédiens : Rodigue Wanghos, Claire Nicolas-Viola, Christine Schaer, Lionel Le Lay.

Toute l'équipe d'Entre Acte et Compagnie  vous souhaite la bienvenue sur cette page.

Association loi de 1901.

En 2017, Lionel Le Lay, Claire Nicolas et Christine Schaer s'associent à Rodrigue Wanghos pour la création d'un nouveau projet théâtral.

L'ambition qui nous rassemble est de créer et représenter aussi souvent que possible des spectacles, tant classiques que contemporains, en Essonne et ailleurs, participer aux festivals régionaux et partager la passion du théâtre qui nous anime tous.

Les comédiens vous racontent en quelques mots leur histoire de théâtre :

Rodrigue WANGHOS , Le Président

Rodrigue Wanghos

J'ai créé l'association "Etre acte & compagnie" en 2006.

Ma première rencontre avec le théâtre date de ma onzième année, quand j'ai interprété le rôle de Cybel dans "Maman a un amant" de et par Stan Taliane Bakissy en 1996 (Théâtre de la mer) au Congo  Brazzaville.

Cette passion, loin de me quitter, s'est confirmée au fil des ans. Si bien qu'en arrivant en France en 2004, patrie de Molière, je me suis mis en quête d'une  troupe où assouvir cette soif de rêve, de liberté, d'égalité et ... disons le.. de fraternité !

  • En 2005, lors du forum social du val d'Yvette, j'ai joué "Paul Tolérance" (One man show) avant de monter et jouer dans ma propre troupe en 2006 et dans plusieurs autres spectacles jusqu'en 2014.
  • Plus récemment, en 2016, j'ai interprété le Mendiant dans "Electre" de Giraudoux. En janvier 2017, j'ai cumulé les rôles de Polixen et de son fils Florizel dans "le Conte d'hiver" de Shakespeare, avant de jouer en novembre les rôles de Valentin et Fabriccio dans "La mégère apprivoisée" de Shakespeare.

Claire NICOLAS

(2019/10 : a quitté la troupe)
Claire Nicolas

J'ai découvert le théâtre à l'âge de 15 ans au Conservatoire d'Issy-les-Moulineaux dans la classe de Daniel Dancourt. Au printemps 1985 je jouais déjà le rôle principal dans "Le Journal d'Anne Franck". Ensuite, j'ai eu le bonheur de rejoindre la classe de Jean-Louis Bihoreau et Jean-Pierre Martineau, au Conservatoire du 6è arrondissement de Paris. J'ai ainsi joué "La Dispute", de Marivaux, et "À quoi rêvent les jeunes filles de Musset", mise en scène de J-L Bihoreau, au Théâtre de la Monnaie de Paris, en juin et septembre 1988.
En parallèle j'ai mis en scène "Roméo et Jeannette" et "La Répétition", de Jean Anouilh.
Après de nombreuses années de parenthèse, j'ai repris le théâtre, en amateur cette fois-ci, à Londres dans la Compagnie So French "Feu la mère de Madame", et "On purge bébé" de Feydeau, mise en scène d'Edith Vernes)
Depuis j'ai joué dans "Électre" de Jean Giraudoux, et dans "Le Conte d'hiver", de William Shakespeare, mises en scène de Jean-Paul Lopez avec la Compagnie Caps sur Scène.


Lionel LE LAY,  Le Trésorier

Lionel Le Lay

Je suis arrivé tardivement au théâtre en 1992 en participant à un cours organisé par mon comité d'entreprise. Depuis le virus n'a cessé de se développer à une vitesse exponentielle m'amenant à jouer diverses pièces ("Les fous de la mer" de Per-Jaquez Helias, "Feu !"...).puis à mettre en scène un spectacle pour enfants "Babar et le père Noël" (Nice, Touët de l'Escarène). J'intègre rapidement la troupe de mon professeur, Le Racine Carré  (Nice), pour monter successivement "Les Menechmes" d'après Plaute, "Tartuffe" de Molière dans le rôle d'Orgon...  , puis Côté Cour Compagnie (Levens) "Les femmes de Don Juan" de Claude Dupin, "Camisole Pour tous" de Michel Milland, "Une aspirine pour deux" de Woody Allen. J'ai signé la mise en scène de "Le long séjour interrompu" de Tennessee William (pièce sélectionnée au festival international de pièces courtes de Bâle) passant ainsi du classique en vers au contemporain et à des pièces d'auteurs vivants et du drame à la comédie.

Enfin, après une longue interruption, j'intègre en 2016 la troupe Cap sur Scène (Palaiseau) et y interprète Le roi Léontes dans  "Le conte d'hiver" de Shakespeare en janvier 2017 dans une mise en scène de Jean-Paul Lopez..


Christine Schaer
Christine Schaer

Christine SCHAER,  Secrétaire - Chargée de communication

Nouvelle venue au théâtre mais néanmoins talentueuse, Christine rejoint l'aventure en 2016-2017, en coulisse et en répétition, pour "Le conte d'hiver" de Shakespeare pour assister et soutenir son mari et sa fille, Manon,

Manon Le Lay Schaer

qui fait ses débuts sur scène  à 7 ans dans le rôle de Mamilius. Le virus est très contagieux; il se transmet du père à la fille puis de la fille à la mère...

Depuis toujours passionnée de lettres et de beaux textes, elle révèle une sensibilité à fleur de peau et une vraie présence en répétition... ça donne vraiment envie de tester la vraie scène et d'essuyer le feu des projecteurs...

 

 

 

 

 

 


Marielle FERRET

 

J'ai découvert les plaisirs de la scène il y a 20 ans au lycée, à travers les œuvres "La Leçon" (Ionesco), "Huit femmes" (Robert Thomas), et "Chroniques des jours entiers et des nuits entières" (Xavier Durringer).
Une fois entrée dans la vie active je fais du théâtre ma passion. J'intègre la troupe du Théâtre de l'éphémère à St Rémy les Chevreuse durant 3 ans, autour de créations de comédies originales et envolées.
Soucieuse d’élargir mon registre, je rejoins alors la Cie JeTuJoue et la Cie du Rideau écarlate à Paris avec une mise en scène professionnelle de Jean-Marc Molines pour deux pièces : "Kroum l'ectoplasme" (Hanokh Levin) et Musée haut, Musée bas (JM Ribes).

Je m'essaie ensuite à l'improvisation théâtrale, au clown, au mime et au masque, puis intègre durant 2 ans l'Atelier studio de Saint Rémy les Chevreuse pour un travail autour de pièces de Tchekov, Xavier Durringer,Jean Tardieu et Tristan Bernard.

2020 marque pour moi l'année des challenges et sera marquée par 2 pièces maitresses : Deux sur la balançoire (William Gibson) et L’Hiver sous la table (Roland Topor) avec mes comparses d'Entre Actes & Compagnie.

Christophe DELZONGLE

Christophe DELZONGLE
Christophe DELZONGLE

Biberonné au sein de la troupe des Tréteaux Ivres de Forges-les-bains par la bouillonnante Fanny Brisson, j'ai été piqué par les planches à l'âge de 20 ans.

La révélation fût, pour moi, "La Ronde" D'arthur Schnitzler.

De là, la passion m'a conduit vers différents cours parisiens et à participer à de nombreux projets en tant que comédien et quelques fois en tant que metteur en scène : Molière, Régnard, Labiche, Feydeau, Tchekov, Durringer, Vian, Cami, Schnitzler, Woody Allen, Beaumarchais, Shakespeare, Devos, Villiers de L'Ille Adam, Sarraute, JC Bar. Sans compter les spectacles de montage de textes ou auto-écrits !

J'ai également été professeur pour les groupes 12-18 ans de la MCL de Saint-Rémy-lès-Chevreuse, il y a une dizaine d'années.